Category: Hors sujet

Image et réalité : l’image est indispensable mais attention à son détournement

L’appréhension de l’image est ainsi faite que l’évolution quotidienne d’un monument, d’une situation, des personnes et même de nôtre propre apparence  ne cadre finalement pas avec notre propre appréciation.

Notre oeil est trompeur, les photos le sont malheureusement bien moins. L’arrivée des soldes est souvent le moment où on fait le tour de sa garde robe et qu’on se rend compte du nombre de vêtements qui ne sont plus à notre taille. La photo de vacances d’il y a deux ans le confirme, notre oeil moins. Les différents projets de loi qui visent à contraindre la prise de vue photographique de l’amateur ne se sont, par chance, pas encore concrétisés. La règlementation de la prise de vue par drône s’est aussi paradoxalement assouplie pour l’amateur malgré les temps troublés que nous vivons.

Se pose cependant, la question de la vision qui transparait derrière la photographie et son interprétation parfois trompeuse. Même si cela ne concerne pas la photographie, 60 millions de consommateurs fait en article dans son édition de la rentrée des confiseurs sur la différence des tailles choisies entre les marques de vêtement. Cette comparaison démontre une fois encore sans un test indépendant, sans une vision non contestable,, sans une vision qui dépasse la vision étatique qui veut imposer une point de vue sans discussion possible, l’information n’a au final que peu de valeur et peut être assimilée à vulgaire hamburger qu’on engloutit.

Pour poursuivre sur le sujet traité par le mensuel, l’exemple est d’autant plus parlant que pour étayer l’idée/constat que notre population grossit, certains instituts de sondage se sont appuyé sur les tailles vendues des vêtements. Hors l’explication de 60 millions de consommateurs démontre que tous les référentiels qu’on veut nous imposer peuvent être contestés puisque non vérifiés. L’exemple est d’autant plus vrai que cette semaine lors d’achat de pantalon d’une même marque deux articles de taille 44 et 46 avaient exactement les mêmes mensurations. Ce constat si on l’étend à d’autres marques, va jusqu’à trouver des tailles 42 ou 33(US) identiques à ces 44/46. Nous sommes clairement hors sujet, mais cet exemple montre que la multiplicité des moins de vue, des « photographies » de notre société en font sa diversité et contribuent à sa construction. Ce qui doit être un standard, s’il n’est piloté par personne, n’a au final aucune raison d’être et n’a surtout aucune valeur.

La vision étatique qui tend à se répandre comme une certitude dictatoriale doit être combattue car elle vise à standardiser ce qui fait la richesse de notre pays, l’esprit critique, la réflexion, la discussion, le commentaire, la caricature, …  mais surtout sans aucune légitimité. Le récent contrat signé entre l’éducation nationale et Microsoft est aussi en ce point un risque pour les prochaines générations qui vont être enfermée dans la certitude qu’il n’y a dans l’économie numérique qu’une voie pour s’exprimer, Windows et Microsoft. La encore, le développement de l’esprit critique va être attaqué sous l’impulsion du Ministère de l’Education nationale. Bravo !

L’image traduit clairement les différents points de vue mais aussi affirme des constats. Le danger en 2016 et d’avoir une image qui va aller plus vite que l’actualité et qui nous ferait tomber dans une situation inverse : l’image ferait l’évènement et non plus l’inverse. Nous sommes à deux doigts d’y parvenir avec une distinction de plus en plus étroite entre réalité et virtuel. Le scénario du film Demain ne Meurt Jamais avec un empire médiatique Carver Media Group Network qui crée l’actualité en publiant des images chocs est tout proche.