Tag: Compact hybride

Olympus OM-D M10, un pas vers le low cost ?

Olympus a officialisé par voie de presse et par l’intermédiaire de sa mailing list la sortie de son nouvel hybride de sa série OM-D. Probablement vendu à son lancement à 700€ (si on s’en réfère à l’habituelle parité tarifaire entre euro et dollar), le E-M10 est une alternative plus économique au E-M5 et au E-M1. Embarquant un boitier proche du Stylus 1, il proposera des performances un peu plus faibles concernant la stabilisation sur le boitier mais promet beaucoup de par la présence de nombreuses commandes en accès direct et une compacité encore meilleure que le M5.

Il suit le marché avec un écran 1M de pixels et la fourniture en pack d’un zoom très compact de 14-42mm. C’est l’équivalent de ce que l’on peut trouver chez Panasonic avec ses zooms vario. Sa compatibilité Wifi doit aussi lui permettre d’exploiter les derniers possibilités offertes par Olympus de pilotage à distance, de timelaps, etc.

Les premiers résultats sur le terrain sont très encourageants. Vous pouvez retrouver une première évaluation sur le site DPREVIEW.


Protection d’écran Sony PCK LM1EA pour NEX 3/5/6

SonyPckLM1EALa protection des écrans de visée des appareils photo est un problème récurrent et à ce jour aucune véritable solution permet de les préserver des rayures sans une protection extérieure. Sony  conçoit ainsi des protections dédiées à ses NEX qui doivent assurer à la fois une bonne visibilité et une protection optimale. Qu’en est-il ?

Fourni sous la forme d’un blister minimaliste sans autre accessoire, nous avons testé la protection sur un Nex 6, l’un des appareils compatibles avec cet accessoire.

L’installation

En premier lieu il convient de nettoyer l’écran en veillant bien de ne pas le rayer. un chiffons micro fibre et une goute de produit à vivre permet d’avoir raison des moindres traces.

La protection d’écran peut alors être installée sur l’appareil. A l’inverse d’autres dispositifs que l’on trouve sur les tablettes cette feuille de matière synthétique n’est adhérente que sur son pourtour. Sa dépose est donc finalement plus aisée et évite l’apparition de bulles indésirables.

A l’usage

Comme c’est le cas pour les reflex de marque Nikon, la vision est de notre point de vue bien meilleure qu’avec un film adhérant à la surface totale de l’écran. Mais c’est du côté de la protection physique de l’écran qu’elle nous a séduit. Rigide, relativement résistante, elle a résisté à des semaines d’usage intensives et ne devrait pas poser de problème particulier d’arrachage intempestif.

Inutile d’en faire vingt lignes de palabres, c’est selon nous l’une des seules protections valable que nous ayant testé et ce, malgré le pris de certains dispositifs testés. Sans détour, Nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser  ce produit Sony pour protéger l’écran de votre NEX. Son rapport qualité/prix est particulièrement ajusté.


Olympus E-P1, la photographie en mouvement

Qui a dit que les fabricants campaient sur leurs positions et ne proposaient plus d’innovations sensibles. L’annonce des Micro-4/3 par Olympus et Panasonic avait laissé sceptique bien des observateurs. Les Panasonic G1 n’avaient pas eu le succès escompté en raison de leur prix trop proche des reflex.

Aujourd’hui Olympus confirme en dévoilant l’E-P1, les avancées sur ce concept en proposant un appareil de la taille d’un compact mais à objectif interchangeable de reflex 4/3.

E_P1_01

Découverte de l’appareil

Compact, il reprend le concept Pen F de la marque des années soixante (1959). Ce style classique donne à ce nouvel appareil un style intemporel bien loin des livrées multicolores qui fleurissent les étals des magasins hi-tech.

Cet appareil sans être conceptuellement novateur apporte une réponse plus concrète aux amateurs « Experts » et aux professionnels cherchant un bloc note (ou un appareil principal) à la fois compact et performant. Bien plus compact que les reflex les plus petits (Olympus E-420/E-450), l’E-P1 est une solution bien plus convaincante que les derniers Sigma DP-1 et DP-2. Olympus offre ainsi un appareil évolutif qui peut s’adapter à une large palette d’objectifs y compris ceux des classiques « OM ». Il sera disponibles en deux coloris, argent et blanc.

Deux objectifs dédiés sont lancés pour l’occasion :

  • M. ZUIKO DIGITAL ED 14-42mm 1:3.5-5.6 (black or silver) – 28-84mm équivalent 24×36
  • M. ZUIKO DIGITAL 17mm 1:2.8 Pancake (silver) – 34mm focale fixe équivalent 24×36

Ce dernier est particulièrement compact et devrait permettre à l’appareil de tenir dans une poche. Pour autant son format très proche du Panasonic LX3 montre qu’il faudra avoir tout de même une grande poche. LA 17mm depasse de 2cm environ du boitier.

Côté stockage, Olympus initie la mort du format Xd sur ses nouveaux modèles. Ses derniers compacts étant déjà pour la plupart compatibles (via adaptateur) avec les microSD, le E-P1 est le premier appareil Olympus à utiliser une carte SDHC et rien d’autre.

Contrairement au Panasonic G1, l’E-P1 ne propose pas une visée électronique (EVF). En revanche, en option un viseur optique est disponible. Il propose le même champ de vision que celui proposé par le 17mm pancake.

Les Tarifs

Tout ceci va-t-il être suffisant pour justifier le prix ? Les Sigma DP-1 l’ont appris à leurs depends. Annoncé à 750 € nu et 950 € en double kit avec le viseur optique, la note s’annonce un peu salée. Reste à voir dans les faits quels seront les prix pratiqués.

Avec de telles constructions et finitions, l’E-P1 s’impose véritablement dans le haut de gamme et il n’est donc pas surprenant de voir un tel prix pratiqué. Pour mémoire, le DP-1 avait été lancé à un prix voisin alors qu’il est simplement fait de plastique.

Kits disponibles :

  • E-P1 Kit Silver/Black (E-P1 body silver & M. ZUIKO DIGITAL ED 14-42mm 1:3.5-5.6 lens black)
  • E-P1 Kit Silver/Silver (E-P1 body silver & M. ZUIKO DIGITAL ED 14-42mm 1:3.5-5.6 lens silver)
  • E-P1 Kit White/Silver (E-P1 body white & M. ZUIKO DIGITAL ED 14-42mm 1:3.5-5.6 lens silver)
  • E-P1 Pancake Kit Silver (E-P1 body silver & M. ZUIKO DIGITAL 17mm 1:2.8 Pancake lens silver & VF-1)
  • E-P1 Pancake Kit White (E-P1 body white & M. ZUIKO DIGITAL 17mm 1:2.8 Pancake lens silver & VF-1)
  • E-P1 Double Lens Kit (E-P1 body silver & M. ZUIKO DIGITAL ED 14-42mm 1:3.5-5.6 lens black & M. ZUIKO DIGITAL 17mm 1:2.8 Pancake lens silver & VF-1)

Spécifications

L’appareil propose :

  • un capteur 12.3 Megapixel avec Capteur Live MOS
  • Deux kits avec les nouveaux objectifs 14-42mm M.Zuiko and 17mm F2.8 Pancake
  • un processeur graphique TruePic V
  • un écran LCD 3.0″ (230.000 pixels)
  • l’enregistrement de films en HD (720p) en stéréo. Port HDMI
  • Enregistrement de son (PCM)
  • Cadencement de 3.0 images par seconde
  • Stabilisateur d’image intégré. Gain annoncé de 4 EV
  • Compatibilité avec les objectifs 4.3 et Olympus OM à l’aide d’adapteurs
  • Interface totalement revue
  • Reconnaissance de scènes
  • Deux molettes de contrôle
  • Detection de visage et correction dynamique d’exposition
  • Nombreux réglages (filtres, exposition,…)
  • Format RAW
  • un boitier compact

Liens externes