Tamron 14-150 F:3.5-5.8 Di III m4/3 (1ère partie)

tamron14-150_01Qui dit micro 4/3 pense immédiatement Olympus et Panasonic. Mais depuis quelques mois quelques nouveaux acteurs rejoignent le consortium. Après Kodak et Blackmagic, c’est au tour de Tamron de ralier le micro 4/3.  Dans la suite logique de ses derniers produits pour les appareil APS-C et Nex, le fabricant japonais nous gratifie d’un superzoom polyvalent équivalent à 28-300 en plein format.

Nous avions déjà pu tester l’Olympus 40-150 et il faut bien reconnaitre que les résultats étaient surprenants pour un objectif de ce prix. Avec ce 14-150, Tamron veut proposer un objectif plus polyvalent et damer le pion à Panasonic et Olympus sur leurs propres terres, les deux fondateurs du micro 4/3 éyant chacun un modèle équivalent dans leur catalogue.

La Tamron 14-150 a un premier avantage sur ses concurrents, le prix. Il affiche environ 100/150€ de moins que l’Olympus équivalent. Le produit 14-140 de Panasonic est pour sa part hors course avec un tarif proche des 1000€. Ce dernier dispose surtout d’une stabilisation mécanique dont les deux précédents sont privés.

Ce sont donc les appareils de marque Olympus ou Kodak qui profiteront le mieux de l’objectif Tamron.

Le contenu de la boite

Chez Tamron, on a compris qu’un utilisateur avait besoin de l’essentiel. Par conséquent le parasoleil est inclu dans la boite et il ne faut pas l’acheter en supplément. Olympus devrait prendre pour exemple son concurrent. En supplément, et gratuitement, vous disposerez aussi d’une garantie de 5 ans après inscription sur le site internet de Tamron.

tamron14-150_02

tamron14-150_03

Prise en main de l’objectif

Dès le déballage, on apprécie la finition de l’objectif. Le Made in Japan se sent très vite. Cela fait sérieux, le fut est en métal et la bague de vissage également. Comme sur les derniers objectifs Sigma, le Tamron adopte une finition brillante qui devrait malheureusement, dans le temps, être sensible aux rayures. Heureusement que les bagues en caoutchouc occupent une grande partie de l’objectif.

tamron14-150_04

La lentille frontale de l’objectif propose un filetage pour les filtres de 52mm de diamètre. Le bouchon reprend le principe des autres objectifs des nouvelles gamme Tamron avec deux poussoirs au centre du bouchon. La compacité de l’objectif surprend. Par comparaison avec le 40-150 d’Olympus (à gauche), il s’affirme plus compact.

tamron14-150_05

tamron14-150_06

Monté sur un OM-D, l’objectif ne déséquilibre pas l’appareil. on peut tenir l’ensemble d’une seule main même si à la longue le poids peut provoquer une certain fatigue.

La bague de mise au point est très fluide et tout comme l’autofocus répond parfaitement. Il faut noter que les performances de cet objectif reste très proche des moteurs ultrasonic MSC. Autre habitude chez Tamron, on retrouve un bouton « lock » qui évite à l’objectif de se déployer pendant le transport.

Pour les tests sur le terrain, nous poursuivrons prochainement dans une seconde partie.

Bilan de la Fiche technique : 14/20

Les plus :

– contenu de la boite, la garantie 5 ans

– qualité de fabrication

– rapidité apparente de l’objectif

– qualité du made in japan

Les moins :

– pas de stabilisateur optique (problématique avec les appareil Panasonic)

 


Auteur de l’article : Vdc team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *