Z Cam E1, le caméscope de poche à objectifs

Dans le petit monde des « action cams », cette E1 tient lieu de véritable ovni. Avec son capteur et sa bague micro 4/3, elle marche sur les pas des caméscopes Blackmagic. Ne nous voilons pas la face. L’E1 qui a fait l’objet d’une campagne de crowfunding a une diffusion confidentielle et notamment en France. Cette caméra ne peut rivaliser sur la scène médiatique avec les gros acteurs du marché. Présente sur le créneau depuis 2015, elle a été un temps diffusée exclusivement par le site studioSport. Elle est désormais plus largement commercialisée à des tarifs plus accessibles. Lancée au départ autour de 700€, on peut la trouver, au gré des promotions à 250€, une affaire à ce tarif.

Son capteur de 16 millions de pixels ne révolutionne pas la donne dans l’univers du micro 4/3. Cette définition est la norme en 2016/17 alors que commencent seulement à apparaître une nouvelle génération de capteurs de 20 millions de pixels. On retrouve donc toutes les caractéristiques bien connues dans l’univers Olympus/Panasonic dans un boîtier de 7,5cm x 5,6cm x 5.1cm hors objectif. C’est petit et pourtant compatible avec un large panel d’objectifs. Attention toutefois, Officiellement tous les objectifs micro 4/3 ne seraient pas utilisables avec l’E1. À vérifier notamment avec les Samyang.

Son gabarit est plus proche d’un Canon Powershot N2 que d’une gopro. Cela positionne le E1 dans un intermédiaire entre gopro et caméra professionnelle telles que les blackmagic.

Filmant en 4K avec un Plage de sensibilité annoncée jusqu’à 102400 ISO (!),. Elle offre bien d’autres raffinements avec du 1080p a 60i/s ou 720p à 240i/s (slow Motion) ou la prise de photo en Jpeg ou en RAW (DNG). Les premiers tests ont montré sa dynamique étendue notamment en faible luminosité, un terrain où une gopro rend les armes.

On peut aussi disposer d’un mode burst à 15i/s. Pas mal ! Reste malgré tout à choisir un objectif adapté. Et c’est là que le bas blesse. Il faut passer à la caisse pour pouvoir utiliser la caméra qui sans cet objectif n’est d’aucune utilité.

Sur le terrain, l’E1 reste en retrait en mode photo avec moins de réglages que sur les autres appareils micro 4/3. L’autofocus continu laisse la possibilité d’une map manuelle mais les valeurs d’exposition ne semblent pas pouvoir être toutes réglées par l’utilisateur. Nous confirmerons ça dans notre prochain test.

Parmi les autres bons points, l’appareil est livré avec deux batteries (très difficiles à trouver), comporte une connectique complète avec en particulier une entrée pour micro externe, un mini HDMI, du Wifi, du Bluetooth 4.0 et un port d’extension dont l’utilité reste à affiner.

Conclusion

Sur le papier cet appareil promet d’aller au delà de la qualité offerte par les habituelles action cams. Très polyvalent selon sa fiche technique, il n’est pas utilisable tel quel et demandera l’achat d’un objectif micro 4/3 si on n’en dispose pas. En revanche si on baigne déjà dans cet univers, l’E1 reste un très bon complément.

Si vous souhaitez l’utilisez en outdoor, l’E1 n’étant plus pas étanche, elle ne sera pas adaptée aux conditions extrêmes. À méditer avant l’achat.


Auteur de l’article : Vdc team

2 commentaires sur “Z Cam E1, le caméscope de poche à objectifs

    MARDELET

    (9 février 2018 - 20 h 16 min)

    Je viens d’acquérir cet objet hybride qu’est la Z cam E1. Par chance je l’ai eu en reconditionné à 207€ sur la Fnac. Je surveillais son prix depuis un certain temps car le concept de cette mini cam hybride m’intéressais. Je cherchais un objet petit et léger (j’ai déjà un Pana Lumix GH4) pouvant me donner des résultats proches de certaines cameras pro. Par contre les avis partagés sur cet appareil, me dissuadaient de mettre 600balles. C’est clair qu’elle ne s’adresse pas aux touristes mais elle est assez ergonomique, même s’il faut chercher sur internet toutes les fonctions pas de notice complète fourni. Mais je la trouve géniale. Elle seconde une camera principale et fait de très belles images et reste correct en basse lumière. Avec une prise micro et une HDMI elle peut être aussi plus équipé. Elle a aussi un bon micro interne et se transporte dans la poche si on y ajoute pas des objectifs trop volumineux. De plus avec tous les adaptateurs et les petites optiques à bon prix que les asiatiques nous pondent en ce moment, il y a de quoi faire…

      Vdc team

      (20 février 2018 - 12 h 43 min)

      Bonjour,

      Le Z-camera était encore en vente neuve à 249€ à la FNAC le mois dernier. Il existe plusieurs optiques intéressantes. L’Olympus 28mm f2.8 ou le Panasonic 25mm trouvés d’occasion peuvent faire l’affaire. Aujourd’hui j’utilise principalement le 9-18mm d’Olympus qui offre un champs de vision remarquable.

      Maintenant n’importe quel objectif y compris des très basiques 14-42 donne de bon résultat en video selon moi. Ce n’est en tout cas rien de comparable en terme de dynamique avec une gopro qui est très vite dépassée.

      Le bon compromis c’est selon moi Z-Camera + perche stabilisée + le 9-18. C’est très polyvalent.

      Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *